Réseau cyclable

1.    Cadre national

MODU 2.0 : La stratégie nationale de mobilité comme base conceptuelle

2.    Pistes d‘activités  

a.    Activités essentielles 

Activité principale : planification et mise en œuvre du domaine « réseau cyclable » du concept global

  • Analyse de la situation (p. ex., analyse des dangers, détermination des failles du réseau)
  • Concept global sur le territoire avec stratégie de mise en œuvre
  • Réseau dense couvrant le territoire et évitant les détours et les failles
  • Aménagement sûr d'installations à forte fréquentation, notamment en assurant de manière sécurisée un trajet scolaire et une liaison avec les lycées de proximité
  • Pistes cyclables intuitives le long des axes principaux
  • Prévision d’une priorité aux vélos pour les feux de circulation

b.    Activités supplémentaires

Mise en œuvre complète du domaine « réseau cyclable » du concept global

  • Prévention des zones dangereuses, en particulier possibilités de franchissement sûres pour les cyclistes
  • Création d'itinéraires directs (p. ex.  ouverture de rues à sens unique, pour les cyclistes, dans la direction opposée)
  • Adaptation du code de la route communal : schéma de circulation avec raccourcis pour le trafic cycliste par rapport au trafic motorisé, zone 30, etc.
  • Création de liaisons entre les localités d’une commune et leurs quartiers
  • Connexion sécurisée au réseau cyclable national (pistes cyclables nationales)
  • Connexion de l'activité/des zones industrielles et autres « points d’intérêt » de la commune avec les gares ou P+R (« last mile »)
  • Déneigement des pistes cyclables en hiver (sans sel de voirie, utilisation d'alternatives)
  • Concept de signalisation cohérent 
  • Création de cartes d'itinéraires cyclables communaux ou régionaux
  • Liaison avec un système de location de vélos existant (VelOK, VelOh)
  • Autres infrastructures cyclables : stations de lavage de vélos, stations de réparation, etc.

Communication et coopération

  • Mesures de communication et de sensibilisation 
  • Collaboration avec la population et les institutions privées de la commune pour promouvoir la mobilité active, p. ex. :
  1. « Mam Vëlo op d’Schaff/ an d’Schoul »
  2. promotion des offres et subventions de l'État
  3. promotion de cours et d'activités en collaboration avec des associations 
  • Collaboration avec des groupes d'intérêt (p. ex.  Provelo) 

3.    Indicateurs de suivi de l’impact

Indicateurs recommandés

  • % d'itinéraires communaux hors ville qui sont réglementés dans la catégorie « Circulation interdite, excepté cyclistes »
  • % de rues à sens unique dans les zones urbaines qui sont réglementées dans la catégorie « Contresens cyclable »
  • % des bifurcations de pistes cyclables balisées avec des panneaux de direction
  • % de voies communales disposant de leur propre infrastructure cyclable (p. ex.  : piste cyclable, « voie suggestive », « chemin mixte », etc.)

4.    Boîte à outils

www.veloplangen.lu
La Direction de la Planification de la mobilité – Cellule Mobilité Douce du MMTP se tient à la disposition du public pour les questions techniques et peut accompagner la commune dans l'élaboration d'un concept de mobilité communal, voire contribuer à son financement

5.    Exemples pratiques 

6.    Remarques

  • Mesure liée à la qualité de l’air
Derniers médias
Circulaire du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable
pdf - 2.09 Mo
Webinaire Pacte Climat - Pacte Nature (11 décembre 2020)
Présentation du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable
pdf - 1.56 Mo