Efficacité énergétique du traitement des eaux usées

1.    Cadre national

Non applicable 

2.    Pistes d‘activités 

a.    Activités essentielles 

Activité principale : analyse, planification et mise en œuvre d’un traitement des eaux usées caractérisé par une grande efficacité énergétique

  • Une analyse énergétique pour optimiser le fonctionnement des stations d'épuration biologique (à partir de 2.000 habitants) a été réalisée. L'utilisation des gaz d'épuration et de la chaleur résiduelle des stations d’épuration et des égouts est incluse dans l'analyse, tout comme la prise en compte de procédés alternatifs 
  • À partir de l'analyse énergétique détaillée ainsi que de l'analyse succincte, l’éventuel conflit de l'efficacité énergétique au détriment de la qualité de l’épuration est abordé et des solutions possibles sont proposées
  • Des compteurs d'énergie ont été installés aux endroits suivants : poste de relèvement, étape complète du processus biologique, aération, traitement complet des boues et infrastructure
  • Les principales lignes d'analyse/planification ont été mises en œuvre 

b.    Activités supplémentaires

Mise en œuvre du traitement des eaux usées caractérisé par son efficacité énergétique

  • Il existe un concept pour améliorer l'efficacité énergétique 
  • Le potentiel spécifié dans ce concept est entièrement utilisé à des fins énergétiques (mesures d'économie, besoins en chaleur, production d'énergie). Les mesures économiquement raisonnables issues de l'analyse énergétique ou de l'analyse succincte sont pleinement mises en œuvre
  • Suivi et communication
  • Des relevés périodiques sont réalisés, publiés et intégrés aux processus

3.    Indicateurs de suivi de l’impact

Indicateurs recommandés

  • Chiffres clés de la réutilisation énergétique (dans l’incinérateur de déchets ou dans la station d'épuration même) après déduction du besoin énergétique pour le drainage et le séchage thermique (en station d'épuration ou à l'extérieur sur le lieu d'utilisation)
  • Consommation d'énergie pour le traitement des eaux usées, kWh par m3 d'eaux usées ou kWh/(EH*a)
  • Gaz d'épuration produit par habitant (l/(EH*jour)
  • Niveau d’autosuffisance en électricité et en chaleur (%)

4.    Boîte à outils

Non applicable 

5.    Exemples pratiques 

Non applicable 

6.    Remarques

Il convient d’aborder la question d’un éventuel conflit d’objectifs entre l’efficacité énergétique et l’efficacité du traitement des eaux.
 

Derniers médias
Circulaire du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable
pdf - 2.09 Mo
Webinaire Pacte Climat - Pacte Nature (11 décembre 2020)
Présentation du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable
pdf - 1.56 Mo