Gestion des espaces verts

1.    Cadre national

  • « Strahlwirkungskonzept »
  • Plan de gestion DCE
  • Plan de gestion des risques d'inondation
  • Cadastre des zones de rétention (à partir de fin 2021)

2.    Pistes d‘activités 

a.    Activités essentielles 

Planification et participation

  • Inventaire des espaces verts, des arbres, des haies et des plans d'eau ; les couloirs verts et bleus (plans d'eau) éventuels, etc. sont identifiés
  • Identification des acteurs concernés de la commune et de la région (population, exploitants, mais aussi p. ex.  associations de protection de la nature) et leur participation à l'élaboration des réglementations/critères basés sur le concept d'adaptation aux effets du changement climatique pour :
  1. la création de nouveaux espaces verts dans les zones habitées (y compris de petites zones qui ne nécessitent aucune adaptation dans le contexte de l’aménagement du territoire et sont interconnectées autant que possible)

Activité principale : création/gestion des espaces verts

  • Gestion des espaces verts de la commune (des bâtiments, bordures de routes, parcs, places, berges, etc.)
  • Planification et création de nouveaux espaces verts et plans d’eau identifiés conformément au concept d'adaptation aux effets du changement climatique et au plan en matière de climat

Caractéristiques qualitatives des (nouveaux) espaces verts et plans d’eau
Espaces verts

  • Plantation d’arbres/arbres fruitiers adaptés (notamment dans les îlots thermiques, effet de refroidissement)
  • Exploitation extensive : peu/pas d’utilisation d'engrais (compost local en guise de remplacement), de pesticides, d’herbicides et d’eau 
  • Le moins de densification possible (qualité du sol)
  • Si possible culture alimentaire/Urban Gardening
  • Prise en compte du potentiel allergique de certaines plantes lors de la plantation dans les espaces publics
  • Végétalisation quasi naturelle des toitures, des façades et des murs 
  1. Obligation de végétaliser les toits plats, également dans le cas d’installations photovoltaïques (voir également la mesure 1.2.3 du plan en matière de climat)
  • Réduction des surfaces imperméables 
  1. Autant que possible, recours à des surfaces perméables et non imperméables (p. ex. : gravier sur les espaces en plein air) 
  • Projets de mise en réseau avec l'agriculture et la sylviculture

Plans d’eau

  • Régulation de la température des cours d’eau avec ombrage grâce à suffisamment de bandes riveraines
  • Augmentation de la résilience des cours d’eau grâce à la revitalisation et à la protection systématique de leur écosystème 

b.    Activités supplémentaires

Communication/sensibilisation en interne et en externe et coopération

  • Les critères/réglementations sont connus par toutes les entités administratives concernées et sont respectés, et ils font partie des documents des appels d'offres pour les marchés externes (p. ex. : jardiniers, architectes, etc.). Le respect des critères est vérifié.
  • Les mesures de la commune sont communiquées aux particuliers, les utilisateurs des espaces verts sont informés, des guides pour les espaces verts privés sont transmis et les jardins de rocaille doivent être évités
  • Des projets communs communaux/privés sont lancés, p. ex.  l’Urban Gardening

3.    Indicateurs de suivi de l’impact

Indicateurs recommandés

  • Part d’espaces verts dans les zones habitées par rapport à l'ensemble des zones habitées

4.    Boîte à outils

5.    Exemples pratiques 

6.    Remarques

  • Mesure liée à l'adaptation climatique 
Derniers médias
Circulaire du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable
pdf - 2.09 Mo
Webinaire Pacte Climat - Pacte Nature (11 décembre 2020)
Présentation du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable
pdf - 1.56 Mo